Poem of the month, September 2015: Kenzo est parti

KENZO EST PARTI

KENZO, my friend Zina’s dog, died a fortnight ago.

Mon chien n’est pas mort.
Il vivra toujours dans ma mémoire.
Il renaîtra en Abyssinie,
Au Maroc, ou en Côte d’Ivoire.

En descendant l’escalier ce matin
J’ai senti son odeur,
Comme si il était toujours là.
J’ai frissonné. J’ai eu peur.

Ah, mon chien, tu étais beau,
Le plus beau chien de la ville.
Tu avais un très doux caractère,
Tu étais gentil et tranquille.

Le monde est plein de petits chiens,
Mais nul ne ressemble à toi.
Tes pattes ont griffé dans mon coeur.
Des pitbulls anglais tu fus le roi.


 

Marcus Cumberlege,
Poète Lauréat de Bruges,
Pour Zina, Rida et Mo-Mo,
29 août 2015.